Table des matières

Militaires dans l'armée

Envoyé par ARC en date du 21 septembre 2011 à 07h43

 

Etats-Unis: Les militaires homos peuvent servir ouvertement dans l’armée

Après des mois de débat, c'est aujourd'hui qu'a officiellement été abrogée aux Etats-Unis la loi dite «Don't ask, don't tell» , entrée en vigueur en 1993 et obligeant les militaires gays et lesbiennes à dissimuler leur homosexualité sous peine de renvoi.Ce changement historique entre en vigueur mardi à 00H01 (04H001 GMT). Le Pentagone se dit “prêt” à accueillir des militaires ouvertement homosexuels après 18 ans d'une législation controversée.La nouvelle a été officialisée via une circulaire signée John M.McMcHugh, secrétaire pour l'Armée de terre, Raymond F.Chandler III, sergent major de l'armée et le général Raymond T.Odierno, Chef d'état-major de l'Armée de terre :
“À compter d'aujourd'hui, les soldats gays et lesbiennes peuvent servir dans notre Armée avec la dignité et le respect qu'ils et elles méritent. Nos règles, règlements et politiques reflètent les directives émises par l'abrogation du ministère de la Défense et s'appliqueront de manière uniforme, quelle que soit l'orientation sexuelle, qui est une affaire personnelle et privée…”Même si les conjoints de soldats homosexuels ne peuvent toujours pas vivre sur les bases militaires ni profiter de la couverture maladie octroyée aux familles de militaires, l'entrée en vigueur du “Dont'Ask Don't Tell”, aboutissement d'une des promesses faites par Barack Obama lors de sa campagne présidentielle, est un événement majeur, que Nancy Pelosi, chef de file des démocrates à la Chambre des représentants, n'a pas manqué de saluer : “Notre nation va enfin fermer la porte sur une inégalité fondamentale pour les gays et lesbiennes, et affirmer le principe d'égalité pour tous les Américains”.

 

Index