Table des matières

Henri Laborit, mon oncle d'Amérique

Envoyé par GDMANIMA en date du 04 février 2000 à 10h07
pourhttp://perso.magic.fr/rognard/laborit_emissiontv.html

Henri Laborit

Il dirigeait à Paris un laboratoire peuplé de rats blancs avec lesquels il effectue des expériences sur l’agression et l’anxiété.
Henri Laborit est l’auteur de nombreux ouvrages. L’un d’eux porte le titre significatif de ”La nouvelle grille” : il y explique comment les observations de la biologie obligent à repenser complètement notre manière de voir la société pour laquelle il n’a, d’ailleurs, guère de sympathie.

"Il n’y a pas d’agressivité gratuite, il y toujours une raison. Seulement, la raison, c’est la raison du plus fort ; La Fontaine avait raison. Il y a un règlement de manoeuvre et, si on n’est pas conforme à ce règlement de manoeuvre, à ce moment-là on est l’affreux Jojo, le type qui fait des prises d’otages, etc.
Il y avait un petit poète que j’aime beaucoup - un grand poète, d’ailleurs - Fernand Gregh, qui est mort il y a quelques années, qui disait : ”Il n’y a pas de méchants, il n’y a que des souffrants.” Et je pense que c’est une des plus belles idées, qui n’a rien à voir avec la biologie puisque c’est une idée poétique, mais c’est exact."






Index

Attention !

Envoyé par Le Marseillais en date du 04 février 2000 à 13h53 en réponse à Henri Laborit, mon oncle d'Amérique (reçu de GDMANIMA le 04 février 2000 à 10h07).
Il n'y a que toi qui parle, ça ne t'inquiète pas ? C'est peut-être ce qu'on appelle une sorte de "masturbation"? C'est fatiguant à la longue, non?
Index

Je ne parle pas, j'anime ou

Envoyé par GDMANIMA en date du 04 février 2000 à 22h41 en réponse à Attention ! (reçu de Le Marseillais le 04 février 2000 à 13h53).
du moins j'essais de susciter des réactions en proposant des pistes...des questionnements, voire en provoquant les Moumounes, mais sans succès cette semaine. Et effectivement, je ne trouve pas très drôle et bien encourageant d'animer un babillard silencieux.. mais ce sont les risques du métier sans doute... les thèmes suscitent plus ou moins d¨'intérêt et les gens ont peur de s'exprimer...pour mille et une bonnes ou moins bonnes raisons. Et il faudra que j'aille me recycler dans un autre métier en espérant que des meilleurs prennent ma place. Reste à identifier mon seuil de tolérance...;o)
Index
© A l g i