Table des matières

NOUVELLE QUESTION DE LA SEMAINE

Envoyé par GDMANIMA en date du 01 juin 1999 à 10h53
On a de la suite dans les idées, encore un fois! Les amours faciles nous amènent à réfléchir aux notions de morale et de censure. On les juge ces amours, on les accepte, on les pratique ou non, on les condamne, selon sa morale ou celle des autres. et même si on les accepte, on se censure et on ne les raconte que très rarement et jamais à notre mère ! Mais toute notre vie n'est-elle pas profondément orientée, déterminée même par la morale ambiante, celle que nous faisons nôtre, celle que nous combattons, que nous subissons ? Et la censure ? Suis-je censuré/e ? Combien de fois pas jour censurez-vous vos paroles, vos pensée s? Où se place la ligne de démarcation entre ce qui est morale et ce qui ne l'est pas. L'immoralité ? Pour qui, pourquoi?
Index
© A l g i